Paul Auster - Brooklyn Follies

Publié le par Dollmeat

brooklyn-follies_paul-auster_090212092438.jpg

Nathan Glass a 60 ans, est fraichement retraité, divorcé et cherche un endroit tranquille où mourir. On lui conseille Brooklyn. Pour occuper ses journées, il décide d'écrire un livre sur la folie humaine racontant tous les anectodes, lapsus ou gaffes de sa vie, mais aussi celle des gens qu'il l'a rencontré ou aimé.

Finalement, le destin ne veut pas que Nathan Glass passe ses journées seul à écrire. En plus d'avoir le béguin pour une serveuse de la moitié de son âge, Nathan va retrouver son neveu préféré qu'il n'avait pas vu depuis des années. Tous les deux vont donc se retrouver et rencontrer ensemble de nouvelles personnes, vivre de nouvelles aventures, rattraper le temps perdu.

Comme ce livre est sur ma liste du challenge 100 ans de littérature américaine, je suis censée en faire une critique. Mais je n'y arrive pas, ça arrive parfois. On a bien aimé un livre, mais on ne sait pas vraiment quoi dire. Ce livre ce n'est pas seulement l'histoire de celui qui la raconte, mais aussi celle des autres personnages, je dirais donc que c'est un livre non pas à une seule voix, mais à plusieurs.
De mon avis personnel, je l'ai bien aimé, dosé d'un peu d'humour ( on ne s'esclaffe pas à chaque page), il m'a fait passer un bon moment. Mais je ne pense pas qu'il ferait de Paul Auster, un auteur que j'aimerai plus découvrir. Qui sait, un jour ? Mais pas dans l'immédiat. Bref, une lecture agréable , qui cependant n'a pas chamboulé ma vision de la littérature.
En revanche, ça m'a donné envie de découvrir Brooklyn.

Commenter cet article

Lylou 03/05/2010 18:44


Je viens de le lire et j'ai aimé ce petit livre en toute simplicité qui nous fait nous accrocher tous à un "hôtel existence" ;)


emiLie 20/01/2010 19:35


Premier livre que j'ai lu de Paul Auster, j'ai adoré. Après lecture de quelques autres, j'ai trouvé que c'était celui le plus abordable, les autres m'ont paru plus "étranges".