James Ellroy - A cause de la nuit

Publié le par Dollmeat

Le sergent Lloyd Hopkins est chargé de résoudre un triple homicide sans témoin, suspect ou mobile. Dans le même temps, un ex-flic a disparu mystérieusement, ce qui inquiète le LAPD. Enfin, il y a le docteur Havilland, sorte de pys4894-mediumchiatre-gourou de la nuit, qui manipule ses clients friqués et utilise ses faiblesses pour se donner du pouvoir dans un but plûtot maléfique. Inévitablement, la rencontre en Hopkins et Havilland se fait rapidement. Le psychiatre réussit à manipuler le sergent et on n'arrête pas de se demander quand Lloyd comprendra qu'il se fait mener en bateau.

Pour mener cette enquête, Lloyd Hopkins sera donc seul, sans ami véritable, sa femme l'a quittée, ses filles sont parties avec leur mère, il ne lui reste donc plus qu'à se plonger corps et âme dans l'enquête. D'ailleurs, il compte bien faire ressortir la vérite, même s'il faut passer aux travers de la loi.

En somme, voici le premier livre d'Ellroy que je lis vraiment. J'avais commencé le Dahlia Noir, il y a quelques années, mais la forte présence de la boxe et la longue mise en place de la découverte du cadavre avait fait que je n'avais pas accroché. Contrairement à A cause de la nuit, je suis maintenant conquise par le style d'Ellroy, sa capacité à écrire de très bonnes intrigues, ses personnages étonnants. On retiendra dans celui-là, le personnage du psychiatre. Inquiétant à souhait.

Cet ouvrage est le second de la trilogie du sergent Lloyd Hopkins qui compte Lune Sanglante et la Colline aux suicidés.

Publié dans Polars américains

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Liberty Valence 14/01/2010 20:30


Coucou! De passage sur ton site, après ton petit mot sur le mien. J'en profite pour te laisser une trace de mon passage!Je dois avouer que Hopkins est mon perso favori chez Ellroy. Sa trilogie est
à mon goût. Le reste est un peu trop GROS. Dans tous les sens du terme...