Georges Chesbro - Chant funèbre en rouge majeur

Publié le par Dollmeat

9782743609443

Pour une nouvelle enquête, Mongo le Magnifique embarque pour la Suisse pour enquêter sur le vol de dix millions de dollars, dérobé par Chant Sinclair, le terroriste le plus recherché au monde. Une fois sur place, Mongo apprend qu'il a sauté à pieds joints dans un plat de merde. A partir du moment où la CIA et une secte aux idées extremiste sont impliquées, il ne s'agit plus de faire un simple rapport.

 

Ce livre m'a laissé un peu dubitative, j'ai trouvé l'intrigue un peu difficile à suivre par moment. Mais ce que je reprocherai à ce livre, c'est le manque d'action. En effet, une grande partie du livre est constitué de dialogues, qui soit spécule sur ce qui pourrait arriver, soit raconte ce qui est arrivé, soit ce qui a pu arriver. Un peu trop de suppositions, donc.

Par ailleurs, je ne me suis pas attaché à un personnage en particulier. Celui d'Harper me semblait même inutile - hormis qu'elle soit la petite amie du narrateur – cette impression étant accentuée par ses commentaire de femme choquée sur l'atrocité d'actes de vilains monsieurs.

Une dernière chose que je reprocherai à ce livre, c'est le retournement de situations un peu tiré par les cheveux, dont une qui se trouve à la fin du livre.

Cependant, j'ai quand même fini ce livre qui se laisse lire, mais qui ne tronera pas sur le podium des meilleurs livres lus. En clair, pas le meilleur Chesbro à mon avis. Ou alors, j'ai assez lu de Chesbro pour me rendre compte que les éléments sont souvents les mêmes. A savoir CIA et complot ultra secret.

Publié dans Polars américains

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article