Raymond Chandler - Le grand sommeil

Publié le par Sappy

 Le vieux général Sternwood, à demi paralysé, est affligé de deux filles, Vivian et Carmen, qui sont absolument dépourvues de sens moral et se livrent à leurs vices avec une fureur maladive. Vivian se saoule et joue à la roulette. Carmen se drogue, a des crises d'épilepsie et d'érotomanie. Des gangsters chevronnés s'en mêlent aussi, mais le sympathique Marlowe fonce dans le tas et ne va pas tarder à remettre un peu d'ordre dans cette maison de fous. Il était grand temps.



Ce policier est sorti en 1939 ( traduction par Boris Vian au passage ), mais ça ne se voit pas. Les détectives étaients toujours autant désabusés, provoquants, les gangsters étaient déjà là, les filles étaient allumés et le langage était toujours brut, sans tourner dans le vulgaire. Mais ce policier n'est pas un policier parmi tant d'autres, c'est un des tout premiers, un de ceux qui ont inspiré les auteurs futurs. Chandler étant un des auteurs "classiques" du roman noir américain et ce livre est son premier roman.

Publié dans Polars américains

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article