Philip Kerr - L'été de cristal (la trilogie berlinoise Tome 1)

Publié le par Bambi_Slaughter

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv18879588.jpg

 

 

Berlin, été 1936, alors que le nationalisme-socialisme monte en puissance et que les rues de Berlin sont "nettoyées" pour acceuillir les jeux olympiques, Bernhard Gunther ancien flic et depuis détective privé est contacté par un riche magnat de la sidérurgie pour enquêter sur l'incendie criminel qui a tué sa fille et son mari et surtout pour retrouver un certain collier de diamants.

 

 

Sur Livraddict, Avalon a eu l'idée de lancer un challenge "découvrons une ville d'europe". Pour la première session, il s'agissait de Berlin. Comme je venais de passer une semaine dans cette ville étonnante, le moment était parfait pour commencer La trilogie berlinoise de Philip Kerr.

 

Ainsi quand on lit un roman qui se passe à New York et qu'on y voit cité Central Park, la 5eme avenue, Brooklyn ... mais qu'on n'y a jamais mis les pieds, on a l'impression de voyager grâce aux mots et notre curiosité est titillée. Cependant si dans un livre, vous visitez l"Alexander Platz, prenez le S-Bahn, la Friedrishstrass, faites un petit tour par Kreuzberg et que vous avez vu de vos yeux tous ses lieux, le résultat est tout autre et j'ai trouvé qu'on s'approprit vraiment le livre, un peu comme si le voyage continuait.

 

Il est aussi intéressant de voir les mutations qu'a subies Berlin depuis 1936. car celle-ci fut presque entièrement détruite après la guerre. Si aujourd'hui, l'avenue Unter Den Liden est peuplée de tilleuls, en 1936, ceux-ci avaient été pour la plupart déracinés pour y mettre à la place des colonnes doriques qui allaient mieux avec le rôle que le nazisme voulait donner à cette avenue. Encore aujourd'hui, le S-bahn (équivalent de notre RER) surplombe l'Alexander Platz et c'était aussi le cas en 1936.

 

Cependant, voyager dans la Berlin de 1936 n'est pas une partie de plaisir. Les lois de Nuremburg sont toutes récentes, les juifs sont mis en retrait de la société, les hommes sont embauchés pour construire les autouroutes qui serviront à amener le matériel militaire pour la guerre qu'Hitler est en train de préparer, la Gestapo officie dans toute la ville ... Heureusement, il y a Bernie notre détective privé. Il n'est pas résistant mais ne porte pas le nationalisme-socialisme dans son coeur. Pour lui, "Hitler est un coucou" dont le baiser est mortel. Par ailleurs, son personnage ironique à l'humour insolent et inconscient amène un vrai rayon de soleil dans ce contexte de dictature en puissance et de pluie.

Bernie ressemble aussi à Philippe Marlowe, le détective de Chandler. Ils aiment tous les deux les belles femmes, travaillent plus ou moins seul avec leur méthodes personnelles et sont très désabusés vis à vis de leur époque.

 

En commençant La trilogie berlinoise, j'ai eu le genre d'appréhension que l'on a lorsqu'on commence un livre de 1000 pages. Appréhension qui a duré le temps de lire la première page.L'été de cristal fait parti de ces romans policiers qui me rappellent que j'aime le roman policier plus qu'un autre genre. Bernie est un personnage comme je les aime. Il nous fait rire des ses réparties, Philip Kerr entretient le suspense et bien que le roman ait été écrit vers 1989, il y règne une ambiance de film noir des années 40-50. Et en plus, l'auteur a réalisé un très bon travail de recherche sur Berlin à cette époque pour que l'immersion soit totale.

 

coup de coeur

 

D'autres avis : JessBelledenuit

 

http://www.bleue-et-violette.fr/images/visuels/1275413747.jpg

 

 

Publié dans Polars britanniques

Commenter cet article

Shanaa 04/03/2011 13:34


Tiens, je pensais pas que cela se passait à cette période.
Très intéressant, mais la longueur me refroidit!


Bambi_Slaughter 04/03/2011 18:37



Tu sais, tu n'es pas obligée de lire toute La trilogie berlinoise d'un coup. Tu peux faire comme moi lire un livre (il y en a 3) et lire autre chose entre et puis reprendre. Séparément, chaque
livre fait entre 300 et 400 pages.



pimprenelle 17/08/2010 21:24


A force de lire tous ces billets enthousiastes, je vais finir par sauter le pas!


Sybille 11/08/2010 20:34


je suis tout à fait d'accord avec toi ! Je n'ai pas encore fini le premier tome, ça ne serait tardé mais franchement, j'adore ^^


Avalon 11/08/2010 11:30


J'ai beaucoup aimé ce premier tome et je suis en plein dans le deuxième. C'est un livre dont la lecture est difficile à arrêter. Je rajoute ton avis au récapitulatif.


Belledenuit 11/08/2010 09:29


Superbe avis sur cette trilogie qui vaut vraiment la peine qu'on la découvre. Bonne continuation avec le T2 ;)