Ilona Andrews - Kate Daniel, T1 : Morsure magique

Publié le par Bambi_Slaughter

 

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv5394426.gif

 

"À Atlanta deux réalités s'opposent : celle de la technologie et celle de la magie.
Pendant une vague magique, les mages sauvages lancent leurs sorts et des monstres apparaissent, les armes à feu refusent de fonctionner et les voitures ne démarrent plus. Puis la vague se retire aussi vite qu'elle est venue en laissant derrière elle toutes sortes de problèmes paranormaux. Nous vivons une époque dangereuse. Mais dans le cas contraire, je serais au chômage. Quand les gens ont des ennuis qui relèvent de l'occulte et que la police ne veut ou ne peut pas régler, on fait appel aux mercenaires de la magie comme moi.
Mais quand un nécromancien anéantit la seule famille qui me reste, je n'attends plus les ordres et je dégaine mon sabre."

 

C'est vrai. La couverture de ce livre est moche, mais ne vous arrêtez pas là où vous risquiez de passer à côté d'une bonne série bit-lit. Après tout, ce genre est en plein essor et on peut voir paraître chaque mois de nouveaux livres et ne pas savoir lequels sont à garder et lequels sont à jeter. Kate Daniels est une série à garder.


Premièrement, j'ai beaucoup aimé l'ambiance un peu post-apocalyptique d'Atlanta. Les grattes ciels sont détruits, la ville est jonchée de décombres. On ne sait pas comment le monde en est arrivé là et j'ai trouvé que cette part de mystère était rès bienvenue. Je suppose qu'on apprendra plus dans les autres tomes, mais au moins dans celui-là, l'héroine ne perd pas plusieurs pages à nous expliquer le pourquoi du comment. Après tout, elle n'a pas le temps pour ça, l'action appelle.

On retrouve encore ici des créatures communes de la bit-lit, comme les métamorphes et les vampires. Cependant, il est important de signaler que ces derniers ne sont qu'en fait des pantins animés à distance par des nécromanciens.


Kate Daniels est un personnage en couleur, forte de caractère, écervelé et une touche d'humour. Enfin, il y a Curran, LE seigneur des bêtes, l'alpha de tous les métamorphes, une part de mystère entoure ce personnage. Il est inquiétant, dominateur mais attirant d'une certaine manière.


En conclusion, j'ai passé un bon moment de lecture avec Kate même si ma lecture a été ralentie à cause d'une mise en page vraiment pas claire. (Il parait que ce problème est réglé dans le tome 2). Kate rejoint mon cercle de mes copines bit-lit avec Rachel Morgan, Mercy Thompson et Sookie Stackhouse (non, en fait là c'est copain et c'est Eric Northman ^^)

 

etoile  etoile  etoile

 

 

46059100 p

Publié dans Bit-Lit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mallou 30/09/2010 16:02


Effectivement la mise en page est une horreur dans ce tome ! ça m'avait bien perturbée dans ma lecture, mais oui dans les tomes suivants cela est résolu :)
Couverture affreuse, très kitch mais le contenu vaut le détour :)


Frankie 10/09/2010 20:24


Contente qu'il t'ait plu ! C'est vrai que Kate (et Curran ! ^^) gagne à être connue ! Pour ce qui est de la mise en page, c'est vrai que c'est très pénible à lire dans ce tome 1. Heureusement, le
problème est résolu dans les suivants.


Véro. 10/09/2010 18:31


Moi aussi, je l'ai mis dans mon challenge ABC en espérant que cela me donne une meilleure image de la bit-lit...


karline demey 10/09/2010 15:29


tiens je le note ce livre
merci de cet avis


Heclea 10/09/2010 10:57


Contente de voir que Kate a gagné une nouvelle copine !
Les deux tomes suivants sont tout aussi bien :D