Maia Mazaurette - Dehors les chiens, les infidèles

Publié le par Bambi_Slaughter

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv29557094.jpg

 

Titre VF : Dehors les chiens, les infidèles

Auteur : Maia Mazaurette

Edition : Folio SF (2010)

Genre : Fantasy

 


etoile etoile etoile Copie de etoile 

 

 

 

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

 

« Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres. Moi, Jésus, je suis l'étoile brillante du matin. » Apocalypse de Jean, XXII, 15-16.


Quatre-vingts ans après la défaite des forces de la Lumière face aux Ténèbres, le monde ne connaît plus que la nuit éternelle. Seul espoir de voir un jour se lever le soleil : la Quête. Tous les cinq ans, un groupe de cinq adolescents spécialement entraînés part à la recherche de l'Etoile du Matin, arme légendaire, seule capable de lever la malédiction divine qui frappe l'humanité.
Avec Dehors les chiens, les infidèles, roman apocalyptique, violent et captivant, s'interrogeant sur le fondamentalisme religieux, Maïa Mazaurette se place d'emblée parmi les auteurs de fantasy à suivre.

 

Mon avis :

 

J'avoue que j'étais un peu sceptique au début du livre, j'avais un peu peur que les gentils soient trop gentils et trop extrémiste au niveau religieux C'est personnel mais je n'aime pas les dogmes religieux, ça m'hérisse (surtout la partie concernant le corps impur de la femme) et j'aurai probablement détesté vivre au moyen-âge ^^. Bref, passons. J'ai donc eu peur au début. Peur que cette quête ne soit qu'un prétexte pour faire une piqure de rappel de bonnes moeurs. Bien entendu, ce n'est pas le cas. Premièrement parce que son auteur est aussi la personne derrière Sexactu ( et franchement, si j'étais nonne très conservatrice, ce n'est pas le premier site que je conseillerai ^^) et parce que du côté des gentils chrétiens, il y en a qui ne valent pas mieux que leur ennemis.

D'abord un petit mot sur l'histoire. L'histoire se passe à une époque moyen-ageuse semblable à celles que nos ancêtres ont connu à ceci près que le monde est plongé dans les ténèbres, empêchant les gens de voir le soleil, la lune, les étoiles ou tout autre élément ayant besoin de la lumière naturelle pour vivre. D'un côté, on trouve les habitants d'Auristelle et des alentours, des gens très croyant et pratiquants et de l'autre, on trouve l'Occident Noir où se retrouve l'Antépape, les satanistes, athées, paiens ... Les uns sont des abominations pour les autres et des anormaux naissent tous les jours dans les deux camps.

 

Côté personnage, celui que j'ai le plus apprécié est Vaast mais au bout du compte, ce n'est pas le personnage que l'on connait le plus. Spérance est le personnage le plus sympathique au yeux du lecteur mais je n'ai pas totalement réussi à m'attacher à son personnage. Quant aux deux autres personnages Cyférien et Astasie leur complexité et leur ambiguité (sont-ils bons ou pas) les rends très intéressant.

Je ne vous spoilerez pas vraiment en vous disant que la Quête ne représente qu'une petite partie du roman et il est étonnant de voir que malgré 4 années passés ensemble, les 4 personnages cités plus hauts ne semblent pas avoir tissé de liens (hormis Vaast et Spérence).

Côté intrigue, entre batailles et complots, ça bouge pas mal.
Au final, j'ajouterai que cette lecture n'est pas un coup de coeur même si j'ai passé une très bonne semaine en le lisant et que j'étais contente de le retrouver le soir.

 

D'autres avis :


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Neph 22/03/2011 21:16


Je l'ai a-do-ré ! Alors que je ne suis pas vraiment adepte de fantasy en temps normal... J'en parlerai bientôt !


Galleane 21/03/2011 19:18


J'avais apprécié cette lecture mais pas beaucoup non plus.


latite06 21/03/2011 18:44


Pourquoi pas ? Aller, je le note, je pense qu'il va me plaire :-)


Frankie 21/03/2011 18:40


Je n'avais jamais vraiment pris le temps de lire un avis sur ce livre dont le titre est intrigant mais là, je dois dire que j'ai envie de le rajouter à ma wish-list.


florel 21/03/2011 17:08


Vu le titre je croyais que c'était un livre sur l'actu, et ben non. Pffffffffffffff pour le coup je vais te décapiter =D
Bonne semaine et bonne lecture ALF.
Dieu