Jean Christophe Grangé - Le vol des cigognes

Publié le par Dollmeat

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/0/7/5/9782253170570.jpg

Le vol des cigognes est le premier roman de Grangé et c'est aussi ma première excursion dans l'univers de cet auteur. Mes connaissances en terme de roman policiers français sont extrêmements limitées, peut-être en partie parce que je prèfère quand l'intrigue se passe ailleurs qu'en France. Et bien, avec ce livre, j'ai été agréablement surprise.

J'ai donc beaucoup aimé ce livre. Bon, ce n'est pas hyper génial au point de chambouler toutes mes idées sur le polar, mais c'est un roman avec une intrigue qui tient très bien la route, une précision documentaire et du suspense et on ajoute à cela une bonne dose d'exotisme.

Louis Antioche, jeune homme d'une trentaine d'année est appellé par Max Bohm, ornithologue pour une mission particulière : retrouver la trace des cigognes qui ne sont pas rentrées de leur migration. Cependant, coup du destin : Bohm meurt d'une crise cardiaque. En quête de changement et d'aventures et après 10 ans d'études qui l'ont complètement anéanti, Louis décide quand même de partir sur la route des cigognes. Cette route le mènera en Bulgarie, en Israel, en Centrafrique et même en Belgique.

Très vite, Louis se rend compte que l'ornithologue n'était pas l'homme qu'il croyait : tout d'abord, son autopsie révèle qu'il était un greffé cardiaque mais l'opération et ses suites restent un vrai mystère. Les photos d'enfants mutilés dans un laboratoire clandestin que cachaient Max Bhom sont aussi un mystère tout comme les origines de Louis Antioche, enfant adopté dont le seul souvenir de sa vie antérieure sont des mains brulées devenues insensibles.

Alors qu'Antioche imaginait sa mission simple et rapide, le voilà entrainé dans quelque chose dont lui-même ignore l'envergure. D'abord, il y a le passé très douteux de Max Bohm en Centrafrique et surtout ces cadavres mutilés qui sont retrouvés. Tous ces élements ont tous un point commun : le vol des cigognes.

L' avis de Christelle Gate.

Publié dans Polars français

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Luna 17/09/2011 10:07


Je dois dire que je ne suis pas totalement satisfaite de cette lecture. L'auteur écrit magnifiquement bien mais l'histoire ne m'a malheureusement transportée... C'est tellement dommage !
C'est peut-être parce que j'avais adoré Rivière pourpre et que du coup, j'en attendais un peu trop...


Nico 31/08/2010 13:10


Je l'avais adoré celui-là le meilleur de Grangé, même si j'avais aussi aimé L'empire des loups.