Ivan Tourgueniev - Premier amour

Publié le par Sappy

 " Quelle fille excitante que Zinaïda ! " écrit Flaubert à Tourgueniev à propos de son roman. " C'est une de vos qualités de savoir inventer les femmes. Elles sont idéales et réelles. Elles ont l'attraction et l'auréole. " Irrésistible du haut de ses vingt et un printemps, la capricieuse et attirante Zinaïda fait chavirer le c?ur du jeune Vladimir Petrovitch, seize ans à peine. Premier amour et premiers tourments d'un enfant épris de la jolie princesse pour l'avoir vue par-dessus la palissade de son domaine. Mais lorsque Zinaïda devient froide et mystérieuse, d'étranges soupçons envahissent l'esprit de Vladimir. Quel est donc ce rival secret qui l'éloigne de lui ?




Ce livre ne m'a pas convaincue. Quelques quatrième de couverture prévoyait un drame, mais je ne pense pas qu'un drame pour eux en soit un pour moi. Car il n'y en a pas. C'est pas une fin super joyeuse, mais c'est pas non plus très triste. Je pense que la nouvelle aurait peut-être du être développée, ainsi que les sentiments de Vladimir. Vous allez me dire que c'est une honte de dire ça sur une œuvre d'un auteur qu'on considère comme étant l'un des trois importants auteurs russe de la deuxième moitié du XIXeme, mais pour moi, c'est une lecture que je vais vite oublier parce qu'en plus le style d'écriture ne m'a pas beaucoup emballée. En littérature russe, je vais quand même essayer Dostoïevski pour ne pas rester sur un jugement.

Publié dans Autres littératures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Matilda 27/02/2010 12:18


C'est le premier exemplaire de littérature russe que j'ai lu et j'ai plutôt bien aimé ^^ J'ai vibré avec le héros car je connais sa situation et ça été une lecture agréable.