Denis Alamercery - Opération Goliath

Publié le par Bambi_Slaughter

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv12690355.jpg

 

  Titre VF :  Opération Goliath 

    Auteur  : Denis Alamercery 

    Edition : Les Carnets de l'info (2010) 

   Genre : Thriller qui dépote un max

 

coup de coeur

 

 Lu dans le cadre d'un partenariat avec Les carnets de l'info et Livraddict, un grand merci à tous deux !

 



 

 

 

"Arno Fugiers mène une existence sans histoire, hors du circuit social classique... Ancien commando de l'armée française et vétéran de la guerre du Golfe, il consacre le plus clair de son temps entre les filles, l'alcool et la coke. Mais une rencontre malencontreuse assortie d'une fusillade va plonger Fugiers au cœur de réseaux mafieux et néo-nazis déterminés à profondément bouleverser l'ordre international.

Plus qu'un thriller, ce récit vif et palpitant ancré dans l"actualité, est complété par un cahier documentaire sur les réseaux néo-nazis, leur naissance aux États-Unis, leur diffusion et la menace qu’ils constituent encore au XXIe siècle…"

 


Opération Goliath est un livre que j'ai adoré de la première page à la dernière page et lui trouver un point négatif ce serait vraiment chercher la petite bête. J'ai trouvé cette petite bête, LE TOUT PETIT  point négatif de ce livre :  il s'agit des chapitres un peu long à mon goût. Et encore, j'étais complètement plongée dans l'intrigue que les chapitres se lisaient très vite.

Ainsi Opération Goliath m'a fait passer un excellent moment de lecture et je n'y trouve rien à y redire, j'ai simplement tout adoré !


Tout d'abord, il y a le thème central de l'intrigue : les réseaux néo-nazis. Je n'avais jamais lu de livres traitant de ce thème et cela m'a intrigué. L'histoire se passe dans un futur très proche (2013), ce n'est pas du tout de la science fiction et ce sont des choses qui pourraient très bien arriver.

 

Dans les romans, j'ai toujours eu une grosse préférence pour les anti-héros avec qui j'arrive plus facilement à m'identifier. Ben oui, si c'est la fin du monde, je ne suis pas du genre à essayer de sauver le monde, chose que ferait un héros. Et donc avec Arno Fugiers, j'ai eu droit à un anti-héros comme je les adore ! Vétéran de la Guerre du Golfe, il est rentré complètement désabusé et cela se ressent sur son caractère. Rancunier et suceptible, gare aux personnes qui vexeront Arno !

Et en prime, Arno a exactement le genre d'humour noir ou cynique que j'adore et qui me fait sourire ou rire lors de ma lecture. 


" Je vais être cool avec vous. J'en ai assez pour aujourd'hui, alors tu vas me servir de messager. Tu diras à Henri, ton mercenouille de mes caires, quand il rentrera tout à l'heure, que s'il souhaite continuer la guerre, je suis son homme.

- C'est quoi un mercenouille de mes caires ? me demanda le mononeuronal.

- T'as qu'à contrepéter. Tu sais ce que c'est une contrepèterie, au moins, tête de bite ?

- Euh ... non."

 

Heureusement ou malheureusement pour nous (ça dépend du point de vue que l'on adopte). Les néo-nazis de ce roman ne sont pas aussi aussi stupide que le mononeuronal.


Outre Arno, il y a deux autres personnages importants :

- Veil, un commissaire qui travaille pour le Ministère de l'Intérieur dans une "branche" où tous les dossiers sont classés "secret défense" ou "très secret défense".

- Sam, un avocat redoutable et le meilleur ami d'Arno.
Ces deux personnages sont très intéressant mais c'est Arno qui reste le véritable (anti-)héros de l'histoire. Toutefois, ce statut lui serait impossible si les deux autres n'étaient pas là car à eux trois, ils forment un trio de choc qui fera trembler les excités du crâne chauve de "La suprématie de la race blanche".

 

Enfin, le style d'écriture est très bon. Les phrases sont courtes et comme je l'ai dis plus haut, l'humour est très présent. Ajoutez à celà un rythme d'intrigue très rapide (les amateurs de loooongues descriptions risquent d'être déçus), vous avez de quoi lire très rapidement ce livre.

 

Avec une intrigue parfaitement menée, un rythme d'action rapide, des personnages qu'il est impossible de ne pas adorer et un thème central très intéressant, Opération Goliath est pour moi un coup de coeur.

Encore merci à Livraddict et Les carnets de l'info !

 

Le petit plus : N'oubliez surtout de pas de lire le cahier documentaires sur les réseaux néo-nazis rédigé par Christine Revert-Charles où parmi d'autres informations, on apprend que les Etats-Unis compte de 7 à 8 millions de personnes appartenant à des réseaux pronant la supériorité des blancs et vouant une haine à tout ce qui n'est pas blanc et hétérosexuel. Un chiffre assez important quand on sait que ce sont les Etats-Unis qui ont vaincu le nazisme à la fin de la 2eme guerre mondiale. 

 

D'autres avis :


Publié dans Polars français

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Shanaa 03/12/2010 14:57


Bambi, on a EXACTEMENT le même avis et on soulève les mêmes points haha c'est extra :)