David Peace - 1974

Publié le par Dollmeat

51BB8T4Q71L. SS500

Le 13 décembre 1974 dans la région de Leeds, la petite Clare Kempley, disparaît sur le chemin du retour après l'école. La police retrouvera son cadavre mutilé dans une tranchée d'un chantier de construction. En 1969 et 1972, Jeanette Garland et Susan Ridyard disparurent aussi, mais les corps ne furent jamais retrouvés.

Pour Edward Dunford, jeune reporter criminel au Evening Post en quête de reconnaissance et de scoop, les 3 affaires sont liées. Tout est lié. Dans l'ombre du reporter favori de la rédaction et du public, Jack Whitehead, Eddie mène l'enquête afin de faire ressortir la vérité que le public mérite de savoir.

L'ambiance générale autour des fêtes de fin d'année n'est pas tellement à la fête. Le père d'Eddie vient de mourir et le conflit irlandais bat son plein avec les bombes de l'IRA explosant dans les différents pubs.

Au départ, il ne s'agit que d'un scoop de plus à chasser, mais l'affaire prend une tournure beaucoup plus complexe. Menaces de morts, flics et politiciens corrompus, meurtre et même racisme haineux, Edward a sauté les pieds joints dans une histoire pourrie dont il ne comprend pas les enjeux.

Cadence brute de l'écriture, personnage principal auquel on n'arrive pas à s'attacher mais que l'on apprécie tout de même, absence de bon sentiments et d'happy-end, ce premier roman de David Peace, paru en 1999, est assurément un très bon roman noir.

Les avis de EireannGuillaume (Blog du polar), et Mika

 

 

46059100 p

Publié dans Polars britanniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

DF 29/03/2011 23:08


Un roman qui me paraît indispensable, puisque son titre est aussi l'année de ma naissance...


cynic63 22/02/2010 19:12


Pour moi Peace, c'est une expérience de lecture, un choc comme je n'en ai pas eu depuis longtemps. J'attends le papier sur "Brouillages"...à bientôt