Christian Rauth - Fin de série

Publié le par Bambi_Slaughter

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv17476275.jpg

 

 

Séquence 97, une scène ordinaire, enfin presque : une fois que Lucas Kalou a tiré sur Eddy Ordo, l'interprète du célèbre commissaire Monti, puis retourné son arme contre lui, on s'apprête à faire une deuxième prise. Mais ni la vedette de la série ni Lucas ne se relèvent... Deux morts sur un plateau, on a rarement vu ça ! Enquête bouclée en trois jours par la DCPJ de Paris, qui conclut à la culpabilité de Lucas Kalou. Le comédien se serait suicidé après avoir éliminé la star qui l'avait publiquement humilié. Rob Marin, l'adjoint de Monti dans le rôle de l'inspecteur Garcia, est indigné : jamais son ami Lucas n'aurait commis un crime pareil. Il décide de reprendre l'enquête mais il a tôt fait de comprendre qu'entre un tournage et la réalité policière... il y a un monde. Fort heureusement pour lui, le lieutenant Plume, de la SRPJ de Marseille, partage son opinion et lui offre son aide contre l'avis de sa hiérarchie. Ensemble, ils vont laver l'honneur de Lucas. Commence alors une virée déjantée dans le monde de la télévision et de la police. Les balles sifflent et les coups bas pleuvent. Pourtant il ne leur suffira pas de coincer le coupable, il leur faudra aussi découvrir le responsable. Et là, comme on dit dans les histoires : ça peut venir de haut, de très haut... et même de très loin.

 

En ce qui concerne ce livre, j'ai du mal à me faire un avis. Je ne sais pas si j'ai aimé ou pas. L'introduction qui se passe en Galicie Occidentale en 1944 est intrigante, on a envie de savoir qui est ce Yakim, quel rôle il va jouer dans l'intrigue. Bien sûr, on le retrouvera, mais bien peu. Cependant, c'est sa présence qui donnera le fin mot de l'histoire.

 

En lisant Fin de série, il y a des moments où j'étais vraiment dans le livre, d'autres où je papillonnais à droite à gauche (pour des raisons personnelles). Bref, l'enquête de Rob et Garcia n'a pas su me captiver du début à la fin. Heureusement, le début et la fin m'ont plu.

 

Une qualité que possède ce livre c'est Marseille, là où se déroule une partie de l'intrigue. On s'y croirait presque. Expressions typiques du sud (il y en avait certaines que je ne connaissais pas, alors que je suis de Toulouse ^^), soleil, terrasse de café ... L'ambiance y est.

 

Sinon, j'ai beaucoup aimé les deux personnages principaux. Ils forment un duo plutôt efficace et n'hésitent pas à s'affranchir des règles. Cependant, j'aurais aimé en savoir plus sur Rob, je trouve qu'on en sait pas assez sur lui, son passé ... Au final, il n'y a pas tellement d'introspective dans son personnage ... Toutefois, j'ai apprécié comment leur amitié prenait forme peu à peu et aussi l'amour naissant entre Juliette et Gabriel.

 

Une fois de plus et de trop, je me suis fiée à la quatrième de couverture. Or je devrais ouvrir le livre et m'y plonger sans m'en soucier, mais je n'y arrive pas. Alors quand j'ai lu "virée déjantée", je m'attendais à quelque chose de déjantée, or je n'ai pas trouvé que c'était le cas.

 

Au final, je remercie les éditions Michel Lafon pour l'envoi et même si mon avis semble assez mitigé, je tiens à dire que le plaisir a quand même été plus dominant que l'ennui lors de ma lecture.

 

etoile etoile etoile

 

D'autres avis : Mika, Oncle Paul  et Isabelle

Publié dans Polars français

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article