Anna Grue - Je ne porte pas mon nom

Publié le par Bambi_Slaughter

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv17528085.jpg


"Le commissaire Flemming Torp dîne chez ses amis Marianne et Dan Sommerdahl, dans une confortable villa de Christianssund, ville prospère du Danemark. Dan est en arrêt maladie pour dépression : son poste de directeur artistique dans une agence publicitaire lui a procuré un certain confort matériel mais l'a écoeuré. A quarante ans, il doute de ses choix. Rien de tel que la fréquentation d'un commissaire de police pour ouvrir son horizon ! Une femme de ménage est assassinée dans les locaux même de son agence de pub. Voilà Dan sur les talons de Flemming Torp à démêler réseaux de prostitution et pseudo-oeuvres sociales d'aide aux clandestins. Le quadragénaire se prend au jeu et reprend du poil de la bête. Quelle est la différence entre un publicitaire dépressif et un "Détective chauve" ? Le premier bichonne son Audi A6 quand le second batifole avec son chien."

 

Je ne porte pas mon nom est le premier opus des enquêtes du futur ex-publicitaire Dan Sommerdhal et j'espère que l'auteur a prévu une suite parce que j'ai beaucoup apprécié. De la couverture qui m'a intrigué à la fin, ce roman policier atteint ses buts.

Tout d'abord, il nous divertit. Il n'y a pas de temps mort, dès le début l'assassin nous met en confidence du meurtre qu'il/elle s'apprête à commettre. Cette voix off reviendra 2 ou 3 fois dans le récit au fur et à mesure que l'enquête avance.
Ensuite, les personnages sont très bien réussis. Je me suis très vite attaché à Dan et à son meilleur ami, tous les deux forment d'ailleurs un duo d'exception. Les autres personnages secondaires ne sont pas en reste.

 

L'auteur réussit aussi une critique sociale du Danemark ou des autres pays occidentaux à travers ces personnes clandestines qui quittent une misère et acceptent de se "vendre" en échange d'une protection. Malheureusement, les offres de mannequinat cachent souvent des réseaux de proxénétisme et souvent les victimes  refusent l'aide des autorités car elles savent qu'elles seront aussitôt renvoyées dans leur pays d'origine.

 

Enfin, j'attribue une mention spéciale à la ville où se passe l'intrigue. L'auteur décrit très bien l'ambiance de l'hiver dans cette ville et de son fjord.

 

Les avis de SerialLecteur et Livrespourvous.

 

Illustration-jeux-Concours-VIKING-2000

Publié dans Polars scandinaves

Commenter cet article